Appui aux groupements féminins du Zou : Les femmes de Ouinhi, Zagnanado, Zakpota et Zogbodomey dotées de matériels

Dans son fervent engagement à contribuer à la réelle autonomisation de la femme béninoise, la ministre en charge de la Famille, Marie-Laurence Sranon Sossou était vendredi et samedi derniers au contact de ses sœurs des communes de Ouinhi, Zagnanado, Zakpota et Zogbodomey. Objectif. Remettre du matériel de transformation de produits agricoles et autres équipements à une dizaine de groupements féminins de ces communes du Zou. A Kpédékpo, la ministre Sranon, décidée à toucher du doigt les réels problèmes des couches défavorisées du pays, a fait le parcours de Agonvè dans une barque artisanale. Ceci pour procéder à la remise de moulins à maïs, de motopompe, de marmites, de bassines, brouettes et autres équipements aux populations de ce village de 200 âmes entouré du fleuve Zou, un ilot difficile d’accès dans l’arrondissement de Kpédékpo. Comme les femmes de Agonvè, une dizaine de groupements féminins ont bénéficié de ces appuis du gouvernement en équipements de transformation et de conditionnement des produits agricoles. Des équipements constitués de râpeuses de manioc motorisée, de presse manioc, de motopompes, des motos à trois roues, de marmites à cuire, de bassines en aluminium, de brouettes, de coupe-coupe, de râteaux, de pelles, de houes et de marmites à torréfier permettront de réduire la pénibilité du travail des bénéficiaires et à augmenter leurs revenus. A chaque étape de sa tournée, Madame le ministre Marie-Laurence Sranon Sossou n’a eu de cesse de souligner aussi bien aux femmes qu’aux autorités locales que ces appuis apportés traduisent la vision du Chef de l’Etat, Boni Yayi de rendre autonome la femme. Mieux, elle ajouté que le geste du gouvernement représente à la fois un symbole et la preuve que la prospérité partagée n’est pas un vain mot mais une réalité tangible. Soutenue alors par les députés, les maires et les élus locaux des localités sillonnées, la ministre Sranon a invité les bénéficiaires à faire bon usage des appuis afin d’en bénéficier davantage. Les autorités locales et les bénéficiaires quant à elles, ont apprécié le geste à sa juste valeur et ont salué la clairvoyance du chef de l’Etat Boni Yayi qui connaît les besoins de son peuple. Faut-il le rappeler, les groupements féminins de la commune de Zè dans l’Atlantique ont bénéficié, le mardi 15 avril dernier, d’un important lot de matériels de transformation et de salubrité.